Rechercher

La toxine botulique fige le visage ? La toxine botulique diminue les expressions ?

Mis à jour : févr. 18

Depuis le début de mon activité, je suis confronté à des patientes ayant une très mauvaise opinion de la toxine botulique (botox, azzalure, bocouture). Ces dernières font souvent l’amalgame entre les ratés de la chirurgie esthétique qui envahissent les réseaux sociaux et la toxine botulique.

Pourquoi cela est faux et comment j’ai voulu le prouver scientifiquement ?


La toxine botulique (botox) est un des produits les plus précieux et fiables dons nous disposons en médecine esthétique.


Son mécanisme de fonctionnement est le suivant :

  • Les rides d’expressions sont dues à la contraction de certains muscles. Jeune, les rides disparaissent lorsque le muscle se relâche. En vieillissant, les muscles ne se relâcheront plus totalement, il restera une tonicité résiduelle qui fera perdurer la ride même au repos.

  • Pour faire disparaitre cette contraction résiduelle et par la même occasion la ride qu’elle engendre, nous allons paralyser temporairement le muscle.

  • Pour se faire nous injectons une toute petite quantité de toxine botulique dans des points très précis que sont la jonction entre le nerf et le muscle.

  • La toxine va alors entrer dans le nerf et bloquer la communication avec le muscle. Celui-ci ne recevant plus de signaux il ne se contractera plus. Il se détend. La ride disparaît.

  • Au bout de 3 à 6 mois en fonction des patients le produit ne fait plus effet et la communication entre le nerf et le muscle reprend automatiquement.

  • Nous allons pouvoir traiter les zones suivantes : Ride du lion (entre les sourcils), ride de la pâte d’oie (sur le coté des yeux), rides du front, bandes platysmal (les cordes du cou), plies d’amertume (sur le coté de la bouche), remonter les sourcils (ouverture du regard).

  • La toxine botulique est donc un produit très précis et fiable que nous allons injecter dans des muscles ou portions de muscle bien précis. En aucun cas la toxine ne peut avoir pour effet de gonfler les pommettes ou les lèvres ou tirer la peau comme nous pouvons l’entendre.

  • Ceci est la théorie, mais j’ai voulu prouver scientifiquement que les injections de toxine botulique n’affectent pas l’intensité des expressions faciales. Pour cela j’ai réalisé une étude sur 200 témoins en leur montrant des photos de patientes injectées ou pas et ayant différentes émotions (surprise, joie, tristesse, colère, dégout, peur). Je leur ai demandé de quantifier la force des émotions pour chaque patiente avant et après l’injection de toxine botulique.

  • Les résultats de cette étude en cour de parution dans une revue médicale montrent que :

  • Lorsque l’on injecte les rides du lion et de la patte d’oie sans toucher à celle du front l’intensité des émotions n’est pas diminuée.

  • Lorsque l’on injecte les rides du lion, de la patte-d’oie ET du front l’émotion de surprise uniquement et diminué.

  • 80% des personnes sondées préfèrent le visage injecté par de la toxine botulique.

Je propose désormais à mes patientes qui ne se sont jamais fait injecter de la toxine botulique de commencer par les rides du lion et de la patte d’oie. Si le résultat leur plaît dans un second temps nous injecterons le front aussi en commençant légèrement et de plus en plus si les rides du front les dérangent beaucoup.

Dans tous les cas je les rassure sur la qualité du produit et le caractère temporaire du résultat.



60 vues

LE CABINET

Centre de Dermatologie et Chirurgie Plastique,

10 avenue Félix Faure, 06200, Nice

NOS HORAIRES

Le lundi, mardi et jeudi de 9h à 18h

Le mercredi et vendredi de 9h à 13h 

© 2019 par M&S consulting

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon